Pran Medikaman Antiretwoviral chak jou paske Yon TI KRAS VIH nan San = ZEWO transmisyon

KOWONA

E = E

PrEP
2016-06-28

VIH et COUPLES SÉRODISCORDANTS: Charge virale indétectable et risque de transmission réduit

Il n’y a pas de meilleure évaluation de l'efficacité du traitement antirétroviral (TARV) en prévention de la transmission au sein du couple que la mesure du risque absolu par rapports sexuels sans préservatif. C’est exactement la méthodologie de cette étude de l’University College London qui montre tout l’intérêt du TARV : le risque de transmission semble quasi-nul lorsque la charge virale du partenaire séropositif a été réduite, par TARV, au point d’être indétectable. Des conclusions, présentées dans le JAMA, qui suggèrent qu’au bout d’une certaine durée -qui reste encore à déterminer-la suppression virologique chez le partenaire infecté pourrait apporter une certaine sécurité au sein du couple, que ce soit pour le sexe vaginal ou anal.

Lire la suite
2020-09-16

Des artistes sensibilisent les PVVIH

E=E. Il ne s’agit pas d’une formule physique ou mathématique, mais plutôt d’une formule pour préserver la vie et la santé des personnes déjà atteintes du virus du sida et par ricochet celle des autres. C’est un appel à augmenter le taux de rétention des PVVIH sous traitement ARV (Antirétroviraux) et du coup, diminuer le taux de propagation du VIH. Endektab=Entransmisib. Tout simplement. « Il s'agit d'une campagne d'éducation thérapeutique des PVVIH qui consiste à développer, produire et diffuser des matériels, outils de sensibilisation et d'information sur les traitements ARV en vue d’augmenter le pourcentage de patients placés sous médicaments ARV, d’améliorer l’adhérence aux traitements ARV et d’accroitre le taux de rétention des PVVIH sous ARV », lit-on sur le site du programme.

Lire la suite
2020-05-20

Covid-19 : les PVVIH priés de continuer à prendre leurs médicaments

En pleine crise sanitaire de Covid-19, nous rencontrons Marie Rose Verneret à Delmas, dans les locaux d’une association qui travaille avec des femmes infectées au VIH. Cette sexagénaire est l’une des rares personnes à parler ouvertement depuis plusieurs années de son statut sérologique. Face à la propagation de la Covid-19 dans le pays, Mme Verneret reconnaît qu’elle fait partie des personnes les plus à risque, d’autant plus qu’elle est aussi diabétique. Modèle de courage, Marie Rose Verneret se préoccupe beaucoup plus de son diabète que du

Lire la suite
2020-08-20

Sensibiliser les personnes vivant avec le VIH à rester sous traitement

L'Institut Panos, en collaboration avec d'autres partenaires, a profité de la Notre-Dame le week-end dernier pour lancer la campagne de sensibilisation E = E (Endetektab = Entransmisib ), à Petit-Goâve, au Cap-Haïtien, à Ouanaminthe et à Fort-Liberté. Cette campagne dont la durée s'étend sur deux mois vise à sensibiliser les gens atteints du VIH à prendre régulièrement leurs médicaments en vue de parvenir au stade « indétectable et intransmissible ».

Lire la suite
2019-04-15

Thérapie antirétrovirale et soins

Le traitement antirétroviral standard consiste à associer au moins 3 médicaments antirétroviraux (ARV) pour supprimer au maximum le VIH et arrêter l’évolution de la maladie. On a observé un recul considérable des taux de mortalité lorsqu’on utilise un schéma antirétroviral puissant, en particulier aux premiers stades de l’infection. Depuis septembre 2015, l'OMS recommande de traiter toutes les personnes vivant avec le VIH, et supprime toutes les limitations aux conditions requises pour pouvoir bénéficier du traitement antirétroviral quand on est porteur du VIH; le traitement est désormais justifié dans toutes les populations et dans toutes les tranches d’âge.

Lire la suite
2019-06-26

LA PRÉVENTION ÉVOLUE

Bien utilisé, le préservatif est un outil efficace de prévention du VIH, mais il n’est pas le seul ! Aujourd’hui, il y a un consensus mondial pour affirmer que les traitements contre le VIH permettent également de prévenir la transmission du virus lors de relations sexuelles. En effet, les traitements empêchent le virus de se multiplier, bloquent son évolution et diminuent la charge virale, c’est-à-dire la quantité du virus dans le sang . En prenant correctement son traitement, une personne séropositive peut réduire sa charge virale jusqu’à ce qu’elle devienne inférieure au seuil de détection au laboratoire : on dit alors que la charge virale est indétectable. La personne séropositive ne transmet alors plus le VIH lors de relations sexuelles.

Lire la suite
2020-07-05

Ces PVVIH avec une charge virale indétectable…

Masque sur le visage, Rose* attend patiemment à une salle de l’ASON, une association qui travaille depuis près d’une vingtaine d’années avec des personnes infectées et affectées par le VIH. La jeune femme au teint clair, en pleine forme physiquement, est une PVVIH depuis deux ans. Elle explique avoir été infectée par son conjoint qui lui cachait la maladie. Secouée mentalement quand elle a appris qu’elle portait le virus, Rose, qui a fait des études en agronomie, ne cache plus sa joie de vivre aujourd’hui. Aujourd’hui, elle fait partie des personnes ayant une charge virale indétectable, donc intransmissible

Lire la suite
2018-08-20

Indétectable = non transmissible

« Indétectable = non transmissible » : tel est le message délivré par un nouveau document explicatif de l’ONUSIDA. Avec 20 années de preuves démontrant que le traitement anti-VIH est extrêmement efficace pour réduire la transmission du virus, il est devenu évident aujourd’hui que les personnes vivant avec le VIH ayant une charge virale indétectable ne peuvent pas transmettre le VIH par voie sexuelle. Trois grandes études sur la transmission sexuelle du VIH entre des milliers de couples, dont un partenaire vivait avec le VIH et l’autre non, ont été réalisées entre 2007 et 2016.

Lire la suite